La Main - Articulation-trapezo-métacarpienne

Fourmillement Poulies digitales Aponévrose palmaire Hamatum Canal de guyon Canal carpien Radius distal Ligament latérale interne Articulation inter-phalangienne Articulation trapezo-métacarpienne Scaphoïde Première coulisse des extenseurs Unguéal Articulation inter phalangienne distale Articulation inter phalangienne proximale Articulation métacarpo phalangienne Articulation médio-carpienne Articulation radio-carpienne Ligament triangulaire Radius distal Articulation radio ulnaire distale

Rhizarthrose - Arthrose du pouce

Mots clés :

Douleur, raideur, déformation, perte de force et de mobilité de la base du pouce

Symptômes :

Douleurs à la prise d'objets entre le pouce et l'index d’apparition progressive avec une diminution progressive des mobilités. Des craquements lors des mouvements du pouce peuvent être présent. Il existe une sensibilité voire une douleur à la palpation de la base du pouce, associés souvent à un gonflement et une déformation typique (pouce en Z).RhizZ

Pathologie :

Il s'agit probablement d'une rhizarthrose, c'est une usure du cartilage de l'articulation trapézo métacarpienne (entre le pouce et la paume de la main) liée soit à l'âge, soit à l'utilisation excessive de l'articulation (travail, sport), soit la conséquence d’un traumatisme (entorse ou fracture). Cette pathologie entraine une diminution de la mobilité du pouce associée à des douleurs de plus en plus vives limitant d'autant l'usage de la main. Les phénomènes douloureux évoluent par crises. L'évolution spontanée au long cours de la maladie se fait vers une diminution des épisodes douloureux d'autant plus que le pouce se bloque. A terme, le pouce perd de sa longueur et la prise d'objets devient difficile mais la douleur a le plus souvent disparu. On ne peut plus tenir un plat, une poignée de casseroles, etc...

Des radiographies du pouce sont suffisantes pour affirmer le diagnostic et permettent en fonction de l'usure et de l'architecture osseuse de choisir le traitement adapté.

RHIZRXClassification de Dell et de Eaton-Littler
Examen clinique du pouce en vidéo

Traitement :

Le traitement est tout d'abord médical, associant des anti-douleurs et des anti-inflammatoires avec des attelles de repos nocturnes afin de diminuer l'intensité des épisodes douloureux.

rhizattelleSi ce traitement n'est pas suffisant, il existe des opérations chirurgicales qui permettront de diminuer les douleurs et d'améliorer la mobilité du pouce.
Deux possibilités existent:

-la trapézectomie, le chirurgien retire l'os du trapèze et réalise une interposition avec un tendon dans la zone douloureuse. Cette opération est destinée au patient jeune et actif, le résultat obtenu se maintient pendant environ 20 ans sans dégradation.
Mais la récupération post-opératoire est plus longue entre 3 et 9 mois, avant d'obtenir le résultat final.Tpz

-l'arthroplastie trapézométacarpienne (Prothèse): le chirurgien remplace l'articulation malade par une prothèse qui permet de raccourcir les suites opératoires, la récupération fonctionnelle est en moyenne de 3 mois.
Mais ces prothèses ont une durée de vie limitée (10 ans en moyenne), c'est pour cela que ce type d'opération est réservé en général aux patients plus âgés ou sans activités manuelles importantes.

Dans certains cas, des opérations plus complexes sont nécessaires s'il s'agit de patients jeunes avec des lésions débutantes (malformation ou instabilité de l’articulation) mais qui présentent une gène importante.Maia

Pathologies liées

- Tendinopathie de DeQuervain

- Arthrose péri-trapezienne ( Arthrose Scapho-Trapezeo-Trapezoidienne)