La Main - Ligament triangulaire

Fourmillement Poulies digitales Aponévrose palmaire Hamatum Canal de guyon Canal carpien Radius distal Ligament latérale interne Articulation inter-phalangienne Articulation trapezo-métacarpienne Scaphoïde Première coulisse des extenseurs Unguéal Articulation inter phalangienne distale Articulation inter phalangienne proximale Articulation métacarpo phalangienne Articulation médio-carpienne Articulation radio-carpienne Ligament triangulaire Radius distal Articulation radio ulnaire distale

Les lésions du ligament triangulaire:

Mots clés :

Douleur sur le bord interne du poignet

Difficulté à réaliser des mouvements en rotation du poignet

Sensation de clic dans le poignet

Symptômes :

Le patient présente, 3 à 6 mois suite à un traumatisme du poignet, une douleur sur le bord interne.Lors des mouvements de rotation, il existe d'importantes douleurs nécessitant parfois l'arrêt des activités. Les exercices de forces ne peuvent plus être effectuer. Le patient présente très peu de douleurs au repos.

Pathologie :

Les douleurs du bord interne du poignet sont fréquentes et souvent peu recherchées en pratique courante. Ces douleurs surviennent fréquemment après un traumatisme du poignet (entorse ou fracture). Elles sont particulièrement gênantes dans la vie quotidienne car elles limitent les mouvements en rotation (prono-supination) du poignet. Il s'agit très souvent de lésions du complexe ligamentaire du poignet connu sous le nom de TFCC ou ligament triangulaire. L'examen clinique recherche une douleur sur le bord interne du poignet aggravé par la mise en extension du poignet. Cette douleur est souvent associée à des bruits (clic, claquement) au niveau de l'articulation. On recherche également une instabilité entre les deux os de l'avant bras, au niveau de l'articulation radio ulnaire distale. Le reste de l'examen recherche une autre cause de cette douleur: instabilité tendineuse, instabilité osseuse, fracture sous jacente....

Traitement :

Après ce bilan, deux situations sont possibles:

1) il existe une instabilité:

s'il existe une mobilité trop importantes comparé au côté opposé, l'indication chirurgicale est formelle. Le ligament triangulaire est lésé, une réparation est nécessaire si il existe une plainte fonctionelle. Un bilan d'imagerie est nécessaire afin de déterminer ou se trouve la lésion: soit au niveau de l'ulna (cas le plus fréquent), soit au niveau du radius (+ rare). La réinsertion se fait sous arthroscopie. On introduit une caméra dans le poignet et le ligament est remis en place à l'aide d'ancres miniatures. Une immobilisation est nécessaire pendant 5 semaines afin de laisser le temps aux tissus de cicatriser, puis les activités sont reprises de manière progressive, la reprise des activités sportives est faite à 3 mois de l'opération. Le délai de récupération est en moyenne de 6 mois.

2) il n'y pas d'instabilité:

Des radiographies de face et de profil sont effectuées dans un premier temps. A la suite de la première consultation, si le médecin suspecte le diagnostic un arthroscanner ou une arthro IRM est effectué associé à une infiltration de cortisone dans le poignet. Le poignet est immobilisé ensuite 4 semaines. Le médecin vous revoie 6 semaines après l'examen. Deux cas de figure se présente généralement:

A) Soit les douleurs ont disparue, alors le patient est autorisé à reprendre ces activités et une simple surveillance suffit.

B) Soit les douleurs sont toujours présentes. Alors le chirurgien vous proposera une réparation du ligament triangulaire. La réparation s'effectue sous arthroscopie en chirurgie ambulatoire. On introduit une caméra dans le poignet et le ligament est remis en place à l'aide d'ancre miniatures. Une immobilisation est nécessaire pendant 5 semaines afin de laisser le temps aux tissus de cicatriser, puis les activités sont reprises de manière progressive, la reprise des activités sportives est faite à 3 mois de l'opération. Le délai de récupération est en moyenne de 6 mois.