La Main - « Mallet finger » – Doigt en maillet

Fourmillement Poulies digitales Aponévrose palmaire Hamatum Canal de guyon Canal carpien Radius distal Ligament latérale interne Articulation inter-phalangienne Articulation trapezo-métacarpienne Scaphoïde Première coulisse des extenseurs Unguéal Articulation inter phalangienne distale Articulation inter phalangienne proximale Articulation métacarpo phalangienne Articulation médio-carpienne Articulation radio-carpienne Ligament triangulaire Radius distal Articulation radio ulnaire distale

Mots clés :

Chute du bout du doigt, « paralysie » du bout du doigt.
« Mallet finger », doigt en maillet.
Accident sportif (rugby…)

Symptômes :

L’extrémité du doigt (dernière phalange) ne se relève plus souvent après un traumatisme par choc direct sur le bout de doigt parfois pas il n’existe pas de traumatisme retrouvé.
Le doigt peut être mobilisé passivement mais pas activement.
Parfois ce déficit peut apparaître après une plaie du bout du doigt même minime.

Pathologie :

Il s’agit d’un mallet finger, le tendon extenseur de la dernière phalange s’est rompu sans lésion au niveau de la peau.
Une radiographie de profil et de face du doigt est nécessaire afin de déterminer si une fracture est associée à la lésion.
Il existe deux types de lésions: avec ou sans arrachement osseux.Mallet

Traitement :

Lésion sans arrachement arrachement osseux, le traitement est toujours non chirurgical (orthopédique). Une orthèse est mise en place pour 8 semaines puis un sevrage progressif de l’orthèse est réalisé. Ce traitement peut s’appliquer même si le traumatisme est ancien, jusqu’à 8 semaines. L’extrémité du doigt ne doit jamais être pliée sinon il faut recommencer l’immobilisation depuis le début (8 semaines).IPDattelle
Le traitement chirurgical ne raccourcit pas le délai d’immobilisation et présente un risque de complications plus grands à court, moyen et long terme (infection, arthrose…).
La reprise des activités est possible de manière progressive dans les suites de l’immobilisation. Il persiste toujours une petite raideur séquellaire mais sans déficit fonctionnel.

Dans le cas particulier d’une lésion avec une plaie associée une prise en charge chirurgicale est obligatoire pour réparer le tendon et souvent « laver » l’articulation inter phalangienne distale qui est souvent contaminée.Malletfingerplaie

Lésion avec arrachement osseux. Il faut toujours tenter le traitement par orthèse. Dès que l’orthèse est mis en place, une radiographie de profil est faite afin d’analyser si le fragment osseux revient à sa place.
Si tel est le cas, le traitement est poursuivie comme précédemment, mais le délais est plus court 6 à 7 semaine.

Malletfingerortho

Par contre, si le fragment ne revient pas à sa place, il faut réaliser une intervention chirurgicale afin de le fixer en bonne position. Une immobilisation est également nécessaire pour 6 à 7 semaines.

MalletfingerCHIRcopie

La reprise est possible de manière progressive dans les suites de l’immobilisation. Il persiste toujours une petite raideur séquellaire mais sans conséquence fonctionnel.